mardi 6 février 2018

Marcus Malte, le romancier au cœur de l'humain

« Tous les domaines de l'écriture m'intéressent. Je ne me contente pas d'un seul genre... Tant que c'est de l'écriture, tant que c'est de la création, ça m'intéresse. »

Marcus Malte est bien connu dans le vaste monde de la littérature pour adultes pour ses romans noirs et autres polars. Les Harmoniques, en Série noire chez Gallimard, qu'il décline depuis quatre ans sous forme de concert littéraire, nous intéressent particulièrement, aux Éclats de lire, puisque nous les présenterons lors de notre fête du livre ! 
Il nous parle de ce roman, sur les ondes de Radio Escapades, il nous parle de ce spectacle, mais il nous parle aussi de littérature jeunesse et de ses processus d’écriture.

Podcast de l'émission

Portrait en 10 mots



Romancier
Romancier, car son leitmotiv est la fiction. Il lui arrive de répondre à des commandes d'éditeurs mais lui les considère comme des « propositions », « des pistes auxquelles on n'aurait pas pensé tout seul, qui permettent d'explorer des voix nouvelles. »



Persévérance 
« Ecrire c'est quelque chose de très difficile, ce n'est pas naturel, c'est quelque chose qui se travaille, qui demande beaucoup de temps, d'énergie, de réflexions... » 
Le processus d'écriture demande donc de la persévérance mais également la recherche d'éditeur et la promotion du livre... « c'est presque de l'obstination, plus que de la persévérance. »

Mer
« La mer fait partie de mon décor depuis que je suis né. » 

« J'imagine que si j'avais vécu dans un autre décor, un autre endroit, les influences n'auraient pas été tout à fait les mêmes. »



Musique
« La musique c'est essentiel. »
La musique fait partie de sa vie et de son œuvre. Les Harmoniques sont une balade et une ballade dans Paris où le jazz a autant d'importance que les personnages, l'enquête, ou les réminiscences de la guerre en Tchécoslovaquie. Son adaptation en concert littéraire a demandé un grand travail de sélection d'extraits : « j'ai essayé de choisir des passages qui permettaient de montrer différentes atmosphères, différentes ambiances. D'avoir en même temps un fil rouge ; qu'il y ait une sorte de trame en arrière-plan qui permette de comprendre le propos. J'ai aussi choisi en fonction de ce qui s'harmonisent le mieux avec la musique. »
« La musique c'est essentiel dans la manière même dont j'écris. Je dis souvent que j'ai une écriture qui se rapproche plus de la composition musicale. J'ai besoin de ça pour me lancer dans un texte. J'ai d'abord une recherche de tons, de sonorités, de rythme... »


Café et chocolat noir 
« Il y a une certaine imagerie du romancier de polar avec la bouteille de whisky et la cigarette... » 
Mais pour Marcus Malte, le rituel d'écriture c'est davantage café et chocolat.

Mots
« Ce sont mes outils principaux. Le musicien a les notes et j'ai les mots. J'essaie de les utiliser comme des notes, avec leur sens et avec leur son. »


Beauté 
« J'ai la prétention, l'ambition, d'essayer de créer de la beauté. Créer une œuvre d'art. » 
De la même manière que l'on reçoit une émotion en écoutant une musique ou en regardant un tableau, le romancier aimerait « faire vibrer » ses lecteurs.

Nostalgie et persévérance
La nostalgie et la persévérance seraient mentionnées dans le thème astral de Marcus Malte. Bien qu'il ne semble pas être un adepte de l'astrologie, il reconnaît que ces mots correspondent à son caractère et à ses textes.
« L'humain, c'est ce qui contient tous les autres mots. »
Ses romans parlent de l'homme, de l'humain.
« Ce qu'il peut faire de beau, de magnifique comme ce qu'il peut faire de terrible et d'atroce, ce qu'il peut subir aussi. L'homme est au premier plan de ce que j'écris. C'est un terreau assez riche. »

« Qu’il écrive pour les adultes ou pour les plus jeunes, Marcus Malte mérite de figurer dans le carré d’as des stylistes français. »

Claude Mesplède, Le Magazine littéraire

Bibliographie (non exhaustive) :


ROMANS

Le garçon, Zulma, 2016
Far West, In8, 2016
Fannie et Freddie, Zulma, 2014
Cannisses, In8, 2012
Mortes saisons (photos Cyrille Derouineau), Le Bec en l’air, 2012
Les harmoniques, Gallimard Série noire, 2011, Gallimard Folio Policier, 2013
La part des chiens, Zulma 2003, Gallimard Folio Policier, 2008
Poser ma besace à Besac, Aréopage, 2008
Toute la nuit devant nous, Zulma, 2008
Garden of love, Zulma, 2007, Gallimard Folio Policier, 2010
Intérieur nord, Zulma, 2005
Mon frère est parti ce matin…, Zulma, 2003, Gallimard Folio 2 €, 2012
Et tous les autres crèveront, Zulma, 2001
Le vrai con maltais, Baleine/Le Poulpe, 1999

ROMANS JEUNESSE

Appelle-moi Charlie, Sarbacane, 2011
Mon vaisseau te mènera jeudi sur un nuage, Syros, 2011
Scarrels, Syros, 2008, 2017, Syros poche, 2010
L’échelle de Glasgow, Syros, 2007
Il va venir, Syros, 2005
Cent jours avec Antoine et Toine, Seuil Jeunesse, 2000


ALBUMS ILLUSTRÉS

Tu seras ma princesse (ill. : Régis Lejonc), Sarbacane, 2017
Sous ma couverture vit une souris (ill. : Aurélie Guillerey), Sarbacane, 2014
Sous ma couverture vit un kangourou (ill. : Aurélie Guillerey), Sarbacane, 2013
Sous ma couverture vit une tortue (ill. : Aurélie Guillerey), Sarbacane, 2012
Sous ma couverture vit un ours blanc (ill. : Aurélie Guillerey), Sarbacane, 2012
La chanson de Richard Strauss (ill. : Alexandra Huard), Sarbacane, 2012
Le chapeau (ill. : Rémi Saillard), Syros, 2006


NOUVELLES (recueils collectifs)
Max Vegas / Collectif « Brèves de noir », Points Seuil, 2014
Les Cow-boys / Les petits polars du Monde, 2014
Je n’étais pas parti pour rester / Couleurs Cactus, 2013
Tamara, suite et fin / Collectif « Femmes en colère », In8, 2013
Ceci sera de l’art / Collectif « Les mystères de la Capitale », Le Bec en l’air, 2013
Les Indiens / Les petits polars du Monde, 2012
Daniel / Collectif « Les hommes en noir », Les contrebandiers, 2011
Ouvrez la cage / Collectif « Paris jour », Parigramme, 2011
Maestros y mozos / Collectif « Le frère de Pérez », Au Diable Vauvert, 2010
Zeer daarlijk voeders / Collectif « Ostende au bout de l’est », Le bec en l’air, 2009
Inoxydable / Collectif « RDV au pied de la statue », Terre de brume, 2007
La petite fille aux amulettes / Collectif « Bloody Birthday », Elb, 2007
Nina au pays des merveilles / Collectif « Petites agonies urbaines », Le bec en l’air, 2006
Des noms de fleurs / Collectif « Bleu, blanc, sang », Fleuve Noir, 2002
Le père à Francis / Collectif « Marseille, du noir dans le jaune », Autrement, 2001
Ça part du ventre / Collectif « Les 7 familles du polar », Baleine, 2000
La montée des eaux / Collectif « Ligne noire », Journal Libération, 1999
Novembre 2999 / Collectif « Agenda du Polar », Stylus, 1999
Les heures les plus sombres de ma vie / Collectif, DAL, 1998
Les étourneaux / Collectif « Douze et amères », Fleuve Noir, 1997


BANDES DESSINÉES

Les nuits de Saturne (dessins Pierre-Henry Gomont), Sarbacane, 2015
Il est mort le poète (dessins Vincent Gravé), Les enfants rouges, 2014
Le vrai con maltais (dessins Jampur Fraize), 6 pieds sous terre, 2002


PIÈCES RADIOPHONIQUES

Les cerises et les roses, France Culture, 2017
Il va revenir, France Culture, 2017
Les cow-boys, France Culture, 2014
Aimiez-vous Georges Brahms ?, France Culture, 2012
Les harmoniques, France Culture, 2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire